Cette actualité s’adresse principalement à ceux qui ont dépassé la vingtaine… depuis quelques années déjà. Il y est en effet question de rétrogaming, c’est-à-dire de jouer à des jeux vidéo d’un autre temps. Pour cela, certains montent une véritable collection de consoles et de cartouches en tout genre, tandis que d’autres se tournent vers les émulateurs. Dans ce dernier cas, il existe de nombreuses solutions, mais l’une d’elles est particulièrement intéressante : Recalbox.

Clés USB et Powerswitch arrivent avec Recalbox 4.0.0

Il s’agit d’un système d’exploitation pensé pour le Raspberry Pi (toutes versions confondues, du Zero au 3). Il permet d’émuler plus de 40 systèmes différents (Atari, Neo Geo, Nintendo, Sega, Sony, etc.) pour un total dépassant les 40 000 titres. Jusqu’à cinq joueurs peuvent s’affronter en même temps suivant les cas.

Ce système vient de passer en version 4.0.0, avec quelques nouveautés à la clé. Les notes de version indiquent qu’il est question de la prise en charge de langues supplémentaires et des clés USB, d’un nouveau thème, du Powerswitch pour allumer ou éteindre la machine grâce à un interrupteur branché sur le connecteur GPIO, de nouveaux shaders, prise en charge de Retroachievements, etc.

Le Bluetooth du Raspberry Pi 3 plus tard, Dreamcast et PSP pour la 4.1

Il reste néanmoins du travail et certaines fonctionnalités n’arriveront que plus tard, explique l’équipe en charge du projet. C’est par exemple le cas du Bluetooth intégré au Raspberry Pi 3 qui est « en cours d’intégration » et qui devrait arriver « très prochainement », sans plus de détails pour l’instant. Concernant les consoles Dreamcast et la PSP, il faudra attendre la mouture 4.1 du système d’exploitation.

Pour télécharger Recalbox, il suffit de suivre le lien ci-dessous (qui vous emmène sur le dépôt GitHub dédié). Pour l’installation et de la configuration du système, un tutoriel – en français – est disponible ici.

Source

LAISSER UN COMMENTAIRE