Si la carte bancaire est l’un des moyens de paiements les plus utilisés en France, il comporte cependant des risques de fraude, comme le constate chaque année l’Observatoire de la sécurité des cartes de paiement. Des solutions existent et sont développées pour diminuer ce risque, il s’agit notamment de la carte bancaire prépayée. Par ailleurs, les banques ont récemment innové en proposant de nouvelles solutions pour sécuriser davantage le web-paiement et le paiement à l’étranger.

Carte bancaire : quelques précautions de sécurité de base

Les banques investissent constamment dans la sécurité des dispositifs de paiement par carte bancaire. Les usagers des banques ont également un rôle à jouer dans l’utilisation de leurs moyens de paiement. Certaines précautions sont donc indispensables lorsque ils utilisent leur carte bancaire. Il est notamment nécessaire de bien conserver sa carte bancaire dans un lieu sécurisé, de ne pas écrire son code confidentiel et de surveiller régulièrement ses comptes.

Afin de limiter les risques liés aux paiements à l’étranger et au web-paiement, il faut penser à ne pas enregistrer les numéros de carte bancaire sur un site commercial, même si cela est proposé. Il faut se méfier aussi des offres d’essai et des abonnements car les conditions générales de vente peuvent parfois contenir certaines dispositions entraînant des prélèvements sur le compte. Le phishing est également une pratique courante sur le web. Il s’agit d’un courrier électronique invitant l’utilisateur à se connecter à un compte de paiement en ligne, souvent pour des raisons de sécurité. Ce lien oriente en réalité, vers un site pirate afin de s’emparer des numéros de la carte bancaire. L’Observatoire de la sécurité des cartes de paiement a constaté dans son dernier rapport annuel, une diminution du taux de fraude sur les opérations réalisées en France. Cependant, les paiements à l’étranger et le web-paiement sont toujours exposés aux risques liés à la sécurité.

Carte bancaire prépayée : solution proposée pour la sécurité

La carte bancaire prépayée est bien différente de la carte bancaire classique. Effectivement, ce moyen de paiement permet à l’utilisateur de faire ses paiements grâce à une carte rechargeable et sans engagement, lui accordant davantage de liberté que la carte de paiement classique. Grâce à ce système, le compte bancaire de l’utilisateur n’est pas directement relié à son compte, ce qui garantit une sécurité absolue. Il est possible grâce à la carte prépayée, de régler ses achats en magasins ou sur le web mais également de retirer dans les distributeurs automatiques. Ce type de carte peut profiter aux personnes ne disposant pas de compte bancaire, ou à ceux qui désirent effectuer leurs achats sur Internet en toute sécurité.

La carte bancaire prépayée a récemment fait l’objet d’une nouvelle réglementation. Un décret publié au Journal officiel le 13 novembre dernier instaure quelques mesures pour renforcer la lutte contre le financement du terrorisme. Ainsi, les cartes bancaires prépayées seront désormais plafonnées à 250 € dès le 1er janvier 2017. Pour les cartes rechargeables, le montant transféré ne pourra excéder 250 € sur une durée de 30 jours. Aujourd’hui, aucune limitation de montant n’est fixée, et l’anonymat n’est plus garanti pour les montants de plus de 1 000 €. Le décret précise que ces cartes ne pourront être utilisées qu’en France.

Sécuriser les paiements par carte bancaire : de nouvelles solutions

Dernièrement, les banques ont innové pour renforcer la sécurité des paiements en ligne. Talk to Pay a par exemple développé une carte bancaire avec un code de sécurité à trois chiffres évolutif. Ce système consiste à obtenir un cryptogramme à usage unique remplaçant le code statique figurant au dos des cartes bancaires classiques, lors d’un paiement à distance. La nouvelle génération de l’e-Carte Bleue permettra de réduire massivement les risques de fraude. Dans cette optique, la Société Générale a également lancé une carte de paiement dotée d’un cryptogramme dynamique. La carte possède un mini-écran qui affiche régulièrement un nouveau code secret à trois chiffres (CCV). La Banque Postale a quant à elle, développé un système d’authentification par biométrie vocale. Ce mécanisme permettra aux clients de confirmer un achat sur le web par le timbre de leur voix.
Tout est mis en œuvre par les banques pour sécuriser les paiements par carte bancaire. Les utilisateurs n’ont plus qu’à faire leur choix parmi la diversité des solutions proposées par les établissements.

Source

1 COMMENTAIRE

  1. This is definitely a weblog worth following. Yo&8#u217;ve got a great deal to say about this subject, and so a lot knowledge. I think that you know how you can make individuals listen to what you’ve to say, particularly with an issue thats so essential. Im glad to learn this weblog. Two big thumbs up, man!

LAISSER UN COMMENTAIRE