Trois jeunes entrepreneurs innovent en mettant sur place des cours en ligne sans internet aux étudiants africains, à Accra, à travers leur start-up Chalkboard Education.

En effet, c’est dans la capitale ghanéenne que cette innovation capable d’impacter des milliers de vies voit le jour. En phase d’élaboration, ce projet est tenu par un trio métissé d’une jeune Togolaise, d’une jeune Malgache et d’un jeune Français.

Depuis près d’un an maintenant, la préoccupation de ce petit groupe de jeunes gens, c’est permettre une éducation à toutes les couches de la population sans internet depuis un Smartphone basique.

Pour ce trio, c’est important que les formations soient accessibles à tous même si internet coûte cher au Ghana. « L’appli est très simple, on n’a besoin d’une connexion que pour la télécharger et il n’y a que trois écrans différents », indique la jeune Togolaise.

Une fois l’application installée, l’étudiant peut suivre les cours à son rythme dans tous les milieux. Au fur et à mesure qu’il avance dans les cours, les textes et exercices sont mis à sa disposition.

La progression de l’étudiant et ses réponses aux exercices, sont envoyés par le réseau SMS à ses enseignants qui se concentrent sur dessus.

Ces SMS ne coûtent que quelques centimes de cedis, la monnaie ghanéenne, et permet ainsi aux étudiants d’économiser plusieurs frais, surtout d’Internet.

Adrien Bouillot, l’un des trois initiateurs du projet, explique que c’est « une application mobile qui permettra à tout acteur africain de faire du e-learning ou du training qui marche partout, pour tout le monde, dans tous les cas ».

Arlène Botokro, étudiante franco-togolaise et Miora Randriambeloma, jeune consultante en marketing, depuis la rentrée 2015, se sont associées au jeune homme pour rendre ce projet réalisable.

Source

LAISSER UN COMMENTAIRE