Finalement, Misfit a décidé de rentrer dans le rang. La Vapor va fonctionner sous Android Wear 2.0. Cela va donner à l’appareil une plus grande souplesse en termes de possibilités, la plateforme mobile de Google bénéficiant de l’appui de nombreux développeurs. Sans oublier la richesse des cadrans et l’intégration avec Android.

Le revers de la médaille, c’est que Misfit rentre dans le même moule que les autres constructeurs de montres Android Wear, alors que le système d’exploitation mis au point en interne aurait certainement permis à la marque de se distinguer du lot. Le constructeur indique néanmoins qu’il proposera ses propres apps et watchfaces.

Tout pour Android Wear 2.0

La Vapor, en dehors de son nom gonflé pour un produit électronique (qui a dit « vaporware » ?), a toutefois des arguments à faire valoir. La montre affiche en effet de solides caractéristiques techniques : écran AMOLED rond de 1,39 pouce, SoC Snapdragon Wear 2100, 4 Go de stockage, un accéléromètre, un gyroscope, un cardiofréquencemètre, un GPS, et l’étanchéité jusqu’à 50 mètres. La Vapor sera disponible dans le courant de l’été en deux versions (noir ou or rose) au prix de 199 $.

Ce passage sous Android Wear 2.0 correspond à une stratégie de Fossil, propriétaire de Misfit. Le fabricant a annoncé des centaines (!) de références de montres connectées sous l’OS de Google pour ses différentes marques : Diesel, Emporio Armani ou encore Michael Kors. La Vapor fait partie du lot.

Source

LAISSER UN COMMENTAIRE