VMware passe la main à son partenaire sur le cloud. La société américaine spécialisée dans la virtualisation avait en effet développé une offre cloud, tout d’abord baptisée vCloud Hybrid Service, puis vCloud Air. Celle-ci rassemblait l’ensemble de l’offre de cloud public de VMware, construite autour de leur solution de virtualisation vSphere.

Mais cette offre va maintenant changer de main, OVH ayant annoncé le rachat de cette activité. Celle-ci passera donc sous le giron de l’hébergeur français, qui cherche depuis plusieurs années à s’imposer comme un acteur majeur sur le marché du cloud européen. Le communiqué précise que ce rachat devrait idéalement se faire sans heurts pour les utilisateurs, qui retrouveront les technologies et solutions proposées par VMware. Le nom sera conservé, mais modifié pour refléter la nouvelle situation : le service sera ainsi rebaptisé vCloud Air Powered by OVH.

Ce rachat permettra à OVH de récupérer également les 14 datacenters détenus par VMware à travers le monde. OVH précise que les deux sociétés continueront de travailler en étroite collaboration, OVH étant de toute façon l’un des plus gros clients des solutions de virtualisation développées par VMware.

Le communiqué ne précise pas les détails de ce rachat, mais une conférence de presse sera donnée demain par les dirigeants des deux sociétés, qui dévoileront à cette occasion plus d’information sur ce rachat. La nouvelle n’a rien de très surprenant : OVH et VMware ont multiplié les partenariats au cours des dernières années, ainsi que l’intégration de leurs solutions respectives, notamment en matière de Software Defined Datacenter.

Ce rachat permet donc à OVH de s’affirmer comme leader sur le marché du Cloud européen et de profiter de l’occasion pour renforcer son lancement aux États Unis : OVH a en effet commencé le déploiement de ses datacenters outre Atlantique et entend maintenant s’imposer comme le nouveau venu sur ce marché, malgré la compétition qui règne. OVH précise néanmoins dans son communiqué que son approche à l’égard de la protection des données restera inchangée : seuls les clients américains du service vCloud Air proposé par OVH US seront sous le coup du Patriot act.

« À travers cette relation stratégique entre OVH et VMware, qui comprend une R&D conjointe et la distribution de solutions haut de gamme, OVH prend la tête du marché européen du cloud privé », affirme Octave Klaba, Chairman et CEO d’OVH. « Grâce à cette acquisition, OVH sera en mesure d’offrir une proposition de valeur unique, adaptée aux déploiements des plus grandes entreprises. Elle comprendra une large palette de solutions de migrations et des fonctionnalités avancées autour des infrastructures hybrides et des datacentres virtuels. Cela profitera à l’ensemble de nos clients à travers le monde. »

Source

LAISSER UN COMMENTAIRE