La compagnie chinoise Huawei a fait un don de 20.000 dollars pour soutenir le Sommet connecté des TIC 2017 qui aura lieu du 9 au 13 avril dans la ville côtière de Kwale au Kenya.

Le directeur des Affaires publiques de Huawei Kenya, Adam Lane, a déclaré lors d’une conférence de presse à Nairobi que ces fonds seraient utilisés pour parrainer les activités de responsabilité sociétale des entreprises lors de ce sommet.

« Nous achèterons des ordinateurs portables qui seront donnés aux étudiants défavorisés du comté de Kwale », a indiqué M. Lane.

Les bénéficiaires de ces équipements recevront également des bourses pour une formation de six semaines aux compétences informatiques afin de pouvoir développer une carrière dans ce secteur lucratif.

Le sommet connecté des TIC est une conférence annuelle qui réunit des acteurs du secteur des technologies de l’information et de la communication, des décideurs gouvernementaux, des universitaires, des innovateurs et d’autres parties prenantes pour partager leurs connaissances sur les TIC afin d’aider le Kenya à réaliser son développement socio-économique.

Ces bourses permettront aux étudiants défavorisés d’obtenir davantage d’opportunités d’éducation, a fait savoir Huawei. « Nous avons sélectionné ceux qui n’ont pas eu la chance d’aller à l’université pour différentes raisons personnelles », a expliqué M. Lane.

Le directeur a souligné que le secteur des TIC transformait rapidement toutes les sociétés. « Nous avons vu ce qu’il a fait pour les pays développés et pour la Chine, et nous espérons qu’il sera utilisé pour transformer le Kenya en bien », a-t-il dit.

Les TIC permettent à des citoyens d’accéder aux services et aux informations publics partout et à tout moment, a-t-il observé.

« Par conséquent, ils permettent à tous les citoyens d’être égaux », a-t-il dit. Huawei offre actuellement un programme de formation de deux semaines en Chine à dix Kenyans chaque année.

Source

LAISSER UN COMMENTAIRE