MariaDB, éditeur de la base de données éponyme en mode open source, vient de bénéficier d’un prêt de 25 millions d’euros en provenance de la Banque européenne d’investissement (BEI).

Le soutien financier est réalisé via le Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS) érigé au nom du Plan Juncker de la Commission européenne.

Ce premier financement via la BEI permettra à MariaDB de renforcer l’innovation des produits, de développer ses équipes ventes et marketing sur ses trois plaques continentales.

« Il s’inscrit dans une stratégie en plusieurs temps pour se renforcer en Europe, en Amérique et en Asie, il facilitera la prochaine phase de croissance de l’entreprise », déclare Michael Howard, CEO de MariaDB Corporation, cité dans le communiqué.

En Europe, MariaDB étendra son activité avec l’embauche de nouveaux ingénieurs à Helsinki, coeur historique des activités de l’éditeur open source.

La plateforme SGBD s’intègre par défaut aux principales distributions Linux (Red Hat, Ubuntu et SUSE), soit plus de 60 millions d’installations dans le monde.

Elle se déploie aussi dans des configuration de type cloud hybride (public ou privé) avec des technologies telles que Docker, Microsoft Azure, Amazon Web Services et OpenStack.

En janvier 2016, MariaDB avait levé 9 millions de dollars auprès d’Intel Capital et and California Technology Ventures.

La création de la société finlandaise remonte à 2010 sous le nom de SkySQL, avant la fusion avec MariaDB survenue en 2013.

Il existe d’autres SGBD open source comme PostgreSQL, Ingres et MySQL (exploité par Oracle).

Source

LAISSER UN COMMENTAIRE