L’annonce est de la Banque centrale du Kenya. Entre juin 2016 et juin 2017, la valeur des paiements par mobile a atteint 34,3 milliards de dollars, pour environ 1,7 milliard de transactions, soit près de 50% du PIB du pays. D’après le journal Financial Afrik qui révèle l’information, les transactions mensuelles record ont été enregistrées en mars 2017, soit environ 3 milliards de dollars, en augmentation de 17,3% par rapport au mois précédent.

Notons qu’en matière de paiement mobile, le Kenya fait office de leader mondial, avec plus de la moitié de sa population qui a en a recours. Plus précisément, sept kenyans sur 10, selon une enquête réalisée en 2013 par le Think Tank américain, Pew Research Center. D’après cette étude, le Kenya arrive même en tête devant les Etats-unis, où seulement 35% de la population utilise les services de paiements en ligne, contre 61% qui utilisent le mobile banking. Cette avancée, le Kenya la doit à son système de paiement mobile M-Pesa lancé en mars 2007 par Safaricom, et qui depuis s’est exporté dans le monde entier.

Source

LAISSER UN COMMENTAIRE